Marine Garreau

 Création pour 5 danseurs

Démarche chorégraphique

Mon souhait en tant que chorégraphe est de confronter différents styles et sensibilités artistiques en utilisant différentes techniques telles que le hip hop, la danse moderne et les arts du cirque, le tout dans une démarche contemporaine.

Le chaos est la naissance, il amène une multitude de couleurs, de formes, de sentiments, de pulsions et un mouvement perpétuel. C’est une exploration des états intérieurs qui nous habitent, des émotions qui se libèrent et s’extériorisent par le corps.

Dès 1945, I.Prigogine s’est intéressé au fait que le non-équilibre pouvait jouer un rôle organisateur : « s’éloigner de l’équilibre réserve des surprises ».

 La théorie du chaos aurait donc en son sein cette capacité d’auto-organisation ?

Ainsi « de même que l’excédant d’ordre engendre désordre et cacophonie, la théorie du chaos nous enseigne qu’il contient en lui-même ses propres facteurs d’équilibre et d’ordre ». (R. Vaillancourt)

Description :

Au centre, une toile géante, une mue à l’intérieur; autour d’elle des corps évoluent dans une gestuelle répétitive et hypnotique

Une lumière, une forme, le vide, un mouvement, une mort, un envol.

Une danseuse, au sol, emmêlée dans ses jambes évolue de façon cyclique et hypnotique. Une statue de dos, les bras élevés vers les cieux, le regard fixant la terre amorce un éveil douloureux. Son corps se disloque, se déstructure, se meurt. Une silhouette, prise de spasmes est aspirée dans une spirale. Une main, des bras, sortent de la mue. Ses mouvements s’intensifient et annoncent le chaos.

Développement :

La création du décor en scotch symbolise la société et le système dans lequel les danseurs évoluent de façon très mécanique, sans humanité.Nous cherchons à déstructurer l’ordre pour avoir un nouveau mode de fonctionnement qui passe par des pertes de contrôle. Il s’agit de laisser vivre le système sans déterminisme. La métamorphose, le lâcher prise amènent à se retrouver. D’une forme, on passe à une profondeur et à l’expression de chacun dans le système. L’évolution d’un individu dans une société trouve sa place en restant soi.